L'Histoire Géo au lycée Vinci

Mot-clé - Israël

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, novembre 14 2011

Le conflit israélo-palestinien depuis 1947

Correction du travail fait à la maison (voir la fiche)

is6788.gif

ischrono.gif

1. 1948 : La naissance d'Israël

Les raisons  :

  • De nombreux Juifs considèrent depuis le XIXe s. qu'ils doivent revenir en Palestine quittée au Ier s.

  • Génocide juif en Europe a montré la nécessité de donner un État aux Juifs pour éviter de nouvelles persécutions

Les conséquences :

  • L'ONU décide en 1947 alors de partager la colonie britannique de la Palestine entre Juifs et Arabes ce que refusent les Arabes.

  • État d'Israël créé le 14/05/1948 et vite reconnu par les grands pays.

  • États arabes voisins contestent et attaquent Israël : victoire d'Israël qui annexe un certain nombre de territoires arabes. Les Arabes de Palestine (Palestiniens) doivent alors fuir pour gagner la Cisjordanie contrôlée par la Transjordanie ou Gaza contrôlée par l'Egypte.

2. Des affrontements réguliers entre pays arabes et Israël (1956-73)

Les raisons :

Les États arabes dirigés par des nationalistes veulent faire l'union des Arabes et pour cela, ils veulent défendre les Palestiniens

La crise de Suez :

Israël participe en 1956 à une guerre contre l'Egypte avec la France et la Grande-Bretagne car l'Egypte a nationalisé le canal de Suez. Victoire militaire d'Israël et des Européens mais les Etats-Unis et l'URSS obligent au retrait : victoire politique de l'Egypte.


La Guerre des 6 jours :

  • Israël déclenche une nouvelle guerre en 1967 : victoire très rapide d'Israël.

  • Annexion d'une partie de l'Egypte (Sinaï), de la Cisjordanie et du plateau de Golan (Syrie).

La Guerre du Kippour :

  • 1973 : les États arabes lancent une attaque surprise sur Israël le jour de la fête religieuse du Kippour

  • Israël parvient à repousser les attaques mais un cessez-le-feu est imposé par les deux Grands

Les conséquences :

  • Un début d'organisation des Arabes palestiniens

En 1964, l'Organisation de libération de la Palestine est créée : elle considère la création d'Israël comme illégale. L'OLP se lance dans la lutte armée pour parvenir à chasser les Israéliens. Ayant peu de moyens, elle a recours au terrorisme (ex. prise d'otages aux JO. De Munich en 1972)

  • le rôle des deux Grands dans ces conflits

Les deux Grands soutiennent dès le départ la création d'Israël. Puis ils ont joué un rôle de modération en faisant pression en 1956 pour obtenir un retrait des troupes israéliennes et européennes et de nouveau en 1973 pour qu'un cessez-le-feu soit signé.

Mais, progressivement, chacun des deux Grands soutient plutôt un camp : les Etats-Unis deviennent rapidement l'allié le plus fidèle d'Israël (ex. livraison d'armes à Israël en 1973) et l'URSS devient un soutien des pays arabes (ex. URSS assure un pont aérien entre Syrie et Egypte et livre des armes en 1973).

  • Les conséquences économiques de la guerre du Kippour (1973)

Les pays arabes majoritaires au sein de l'OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole) décident d'utiliser l'arme économique comme moyen de pression : ils réduisent les exportations jusqu'à la libération des territoires occupés et décident un embargo sur les Alliés d'Israël. Le prix du pétrole est alors multiplié par 4, c'est le point de départ d'une crise industrielle profonde dans les pays industrialisés.


3. À la recherche d'une paix introuvable (1973-2000)

La paix entre Israël et l'Egypte :

  • Aspect

En 1978, les accords de Camp David sont signés : l'Egypte reconaît l'existence et devient un allié d'Israël. En échange, Israël évacue le Sinaï.

  • les raisons

Pour le chef égyptien, Sadate, les droits du peuple palestinien seraient en effet désormais reconnus, il n'est alors plus nécessaire de mener à une guerre sans fin à Israël. Le manque à gagner lié à l'impossibilité de faire fonctionner le canal de Suez tant que le Sinaï est occupé a pu également jouer.

La réaction palestinienne

  • La position de l'OLP

L'OLP continue de refuser de reconnaître le droit des Juifs à fonder un État et a recours à la guérilla et au terrorisme.


  • Une nouvelle forme d'affrontement : l'Intifada

Aspect :

  C'est une « guerre des pierres » qui oppose des jeunes Palestiniens à l'armée israélienne à partir de 1987

Raisons:

La révolte est perçue comme un moyen d'obtenir un soutien à travers le monde. Elle correspond aussi à une réaction envers une situation bloquée. Mais elle porte également contre la construction de colonies israéliennes à l'intérieur des territoires occupées peuplés de Palestiniens.


Les négociations israélo-palestiniennes

  • Les accords d'Oslo entre Israël et Palestine en 1993 prévoient la création d'une Autorité palestinienne pour administrer les territoires occupés (autonomie accordée à certains territoires en Cisjordanie et Gaza)

  • Les Palestiniens reconnaissent en échange l'existence de l'État d'Israël.

  • Mais les  négociations de paix sont interrompues après l'assassinat du premier ministre israélien.

La reprise des tensions en 2000

Raisons :

  • échec de nouvelles négociations de paix

  • provocation du ministre israélien Ariel Sharon à l'égard des Palestiniens

Forme prise :

  • Nouvelle Intifada

Bilan : Quel État s'est fortement impliqué dans cette recherche de paix ? De quelles manières ?
  • Les Etats-Unis se sont fortement impliqués en organisant des négociations, en faisant pression sur les deux acteurs. Mais l'échec des accords de paix marque l'échec des Etats-Unis : Barack Obama n'a par exemple pas réussi à contraindre Israël à négocier.